De l'architecture à la technologie

Cela commence par une idée, une passion ou un accident peut-être..

Cette fois cependant, cela s'est terminé par une invention.

Visual organizer

Ma première formation est en architecture, une carrière qui m'a permis de voyager à travers le monde, en concevant des bâtiments de toutes tailles et typologies. Je suis un designer dans l'âme et même si cela a été un voyage enrichissant, j'ai aussi toujours eu un « truc » pour la technologie. Ayant grandi à l'ère du DOS, je me souviens des premiers souvenirs de la façon dont je me suis familiarisé avec le PC - en formatant accidentellement le disque dur de l'ordinateur de mon frère.

Bien que j'aime la technologie, je reste aussi très low-tech et j'aime penser que cette partie analogique de moi a été importante dans le développement d'Inclr - un logiciel qui ne cherche pas à être rapide et temporaire, mais essaie plutôt de parler au cœur et marche à un rythme plus lent.

En 2015, j'ai commencé à bricoler du code iOS. J'ai vu comment l'architecture était devenue de plus en plus numérique et je me suis intéressé à ce que les scripts peuvent faire. À la fin de 2015, j'ai découvert que j'aimais un aspect du codage - d'une manière ou d'une autre, le codage me paraissait méditatif, comme si j'étais dans un "autre monde" calme, loin de la vie quotidienne routinière. À certains égards, le codage était une zone similaire à celle de la conception de l'architecture. Je codais tous les soirs et à chaque pause déjeuner, chaque fois que je pouvais en avoir, je serais sur l'ordinateur portable.

Un jour, j'ai créé un menu circulaire. Il était conçu comme un menu de navigation pour une application d'actualités sur le design que je créais à l'époque. Je me suis dit : « Les cercles sont une forme intéressante. Unidimensionnel en ce sens qu'il est défini par un point et un rayon. D'un point de vue architectural, ce sont des enceintes difficiles, mais... et si... et si j'y mettais de la vie ? » Et quand je parlais de la Vie, je voulais dire tout ce qui est fait de vie, d'informations, d'espace, de sentiment, de liberté. Si tout était regroupé dans des packages interactifs, cela représenterait mieux la Vie que ce que nous avons actuellement, des points de données singuliers avec un moteur de recherche. C'est à ce moment qu'Inclr est né.

life planner
digital notes

Les données sont normalement ce que nous associons au monde d'aujourd'hui. La forme, terme emprunté à l'architecture, est la manifestation visible du design. Dans le monde de la technologie, cela pourrait être l'interface utilisateur et les icônes. Mais réfléchissez une minute et comparez la longue histoire de l'art avec la courte histoire de l'interface utilisateur. Il y a tellement plus de théorie sur la forme et la fonction (données) que ce que nous pouvons avoir exploré dans la théorie actuelle de l'UI/UX.

| Données + Forme = Émotions

Toutes les conceptions jouent avec cette équation - La forme couplée à la fonction (données) provoquera une réponse émotionnelle. Les émotions deviennent alors des connaissances et, espérons-le, de la sagesse si vous les gardez assez longtemps, ce qui ajoute finalement à votre sentiment de soi ou d'identité de soi.

| Émotions + Données = Sens de soi

Avez-vous déjà été confronté à une surcharge d'informations ? Peut-être vivons-nous ce nouveau phénomène parce que les données sont structurées de manière ennuyeuse. Il est sans forme et sans logique visuelle ou émotive. La façon dont la forme joue avec la fonction (données) dit : "Vous n'êtes pas censé apprécier ces données. Essayez donc de l'oublier parce que c'est ennuyeux." Avec une meilleure forme, les données consommables deviennent plus agréables au goût et plus mémorisables, fournissant des stimuli plus efficaces pour les repères de mémoire à plus long terme.

Inclr est une forme conçue de données. Ce n'est pas seulement un menu circulaire. C'est une philosophie de conception intégrée dans tout le système. Nous sommes allés plus loin et avons ajouté des données spatiales. Pourquoi? Les premiers pas pour créer une plus belle vision du cyberespace de demain.

graphic organizer

Ghost in the Shell, un de mes animes préférés de longue date, dépeint un réseau visuel, une évolution éventuelle d'Internet vers un cyberespace spatial. Ce que je propose, c'est une version de notre monde numérique qui est émotive et fait sens à travers l'intuition, le graphisme, l'espace et la mémoire musculaire. Pas un cyberespace géré par des publicités et des entreprises. Un monde magnifiquement construit, une ville faite pour le public et par le public, un monde de données doté de l'infrastructure urbaine pour découvrir des lieux dignes d'être rappelés. Prenez ce William Gibson...

 

 

Envie d'en savoir plus sur la genèse d'Inclr et ses concepts, voici quelques liens :

Interview Inclr de Chuck Frey avec moi sur le Mindmapping Blog du logiciel

Brevet américain pour le lien Inclr ici

Brevet chinois pour le lien Inclr ici

Mon discours sur la création d'Inclr  Discours de Pecha Kucha.